Saturday, September 16, 2017

Tuesday, September 5, 2017

ABEILLES ET CYCLE DE VIE



Une colonie d’abeilles domestiques compte de 40 000 à 60 000 individus durant la belle saison et chute à 15 000 voire 5 000 en hiver.
 Chaque colonie est composée de : trois castes d’abeilles adultes : une reine, des ouvrières et des mâles ou faux-bourdons ; du couvain: ensemble des œufs, des larves et des nymphes des abeilles.
 la  reine, seule femelle fertile de la colonie, est unique ; totalement dépourvue des organes spécialisés qui caractérisent les ouvrières, elle ne peut récolter elle-même sa nourriture (qui lui est fournie par les ouvrières).
Seule la reine pond des œufs susceptibles de générer une descendance pour assurer la pérennité de la colonie ; les  ouvrières (femelles non reproductrices) représentent la très grande majorité de la population.
 Leur activité varie au cours de leur vie : nourrices, nettoyeuses, sécrétrices de cire, butineuses de pollen et de miel. Leur nombre assure, en outre, la régulation thermique de la colonie ; les mâles (quelques centaines), participent à la fécondation des reines vierges, présentes, dans les régions tempérées, d’avril à septembre.


larve oeuf, nymphe adulte


L ouvrière : provient de l’œuf fécondé déposé dans une cellule par la reine et nourrie d'une bouillie de pollen et de miel. L’œuf se transforme en larve le 4ème jour, le 10 ème jour les abeilles operculent l'alvéole et la métamorphose se poursuit : la larve forme un cocon, puis une nymphe, la nymphe devient chrysalide jusqu'à l'éclosion finale, le 21 ème jour. Le #faux #bourdon : Provient d'un oeuf non fécondé, déposé dans une cellule normale. Il reçoit la même nourriture que les larves d'abeilles, la métamorphose est la plus longue : les mâles naissent au bout de 24 jours. La reine : provient de l’œuf fécondé déposé dans une cellule royale. Exclusivement nourrie de gelée royale, l'operculage se fait le 6ème jour, la transformation est plus lente : il faudra 16 jours pour que la larve royale donne naissance à une jeune reine, mesurant environ 18 mm.



faux bourdon, reine, ouvrière ,abeilles

Friday, July 21, 2017

L'Orvets confondu à tort avec des serpents est un reptile à moitié lézard,


orvets s, lézards, reptile, insectivore, anguidés, serpent de verre, orvet fragile
L' orvet, un ami du jardinier inoffensif trop souvent considéré par le grand public comme un serpent. A protéger d'autant qu'il se fait de plus en plus rare



Les sapeurs pompiers de Wavre ont été appelés pour une capture de serpent dans le jardin d'une habitation privée. Bien que peu fréquente ce genre d'intervention fait partie de nos missions et nous avons été formés à la capture de ce que l'on appelle les NAC (nouveaux animaux de compagnie).

 Il n'est pas rare que nous soyons appelés pour de telles missions mais bien souvent lorsque nous arrivons sur place, il s'agit simplement d'Orvets. Lézard sans pattes au corps lisse et brillant, l'orvet peut arborer plusieurs couleurs assez discrètes allant du brun, brun rougeâtre, brun jaunâtre à grisâtre. Les juvéniles sont facilement reconnaissables grâce à leur couleur dorée et à la petite ligne noire qui parcourt le milieu de leur dos. Adultes, ils atteindront 30 à 40 cm de long.

 Chaque année, de nombreux orvets sont tués par des particuliers qui ne connaissent pas cet animal, ils l'imaginent dangereux pour eux, leur famille ou leurs animaux de compagnie. Pourtant, l’orvet est loin d’être un danger, il est tout à fait inoffensif et ne mord pas il n’a d’ailleurs pas de venin.

Les orvets sont des  lézards qui de par leur mode de vie fouisseur sont devenus apodes (ils ont perdu leurs pattes). Cette atrophie peut être totale comme chez les Anguis ou partielle comme chez Pseudopus apodus où les pattes résiduelles atteignent 2 mm. Confondu à tort avec des serpents, ce reptile étrange, moitié lézard, moitié serpent est un auxiliaire précieux du jardinier.

 L’orvet fragile raffole de limaces et d’escargots qu’il chasse à l’aube et au crépuscule, souvent après une pluie. Le reste de son temps, il le passe sous terre. Les enfants les plus téméraires aiment d’ailleurs beaucoup les manipuler, mais doivent faire très attention à ne pas les blesser ! De plus, il est interdit de les tuer, cette espèce menacée par l’Homme est protégée. Pour eux, pour vous, pour vos amis, partagez cette information. Mais en cas de doute, il vaut toujours mieux appeler... Prenez soin de vous et soyez prudent.


orvets s, lézards, reptile, insectivore, anguidés, serpent de verre, orvet fragile
 Confondu à tort avec des serpents, ce reptile étrange, moitié lézard, moitié serpent est un auxiliaire précieux du jardinier. L’orvet fragile raffole de limaces et d’escargots qu’il chasse à l’aube et au crépuscule, souvent après une pluie. Le reste de son temps, il le passe sous terre.



 L' Orvet reptile insectivore , famille des anguidés,sans pattes, porte le nom de ( Serpent de verre ) sa queue se brise facilement ; ( long : 30 à 50 cm ) L'orvet Contrairement au serpent, l'orvet présente les mêmes écailles sur toute la surface de son corps et peut cligner des yeux puisqu'il est pourvu de paupières mobiles. Le tympan est également caché sous les écailles comme chez le lézard. L'on trouve cet animal communément dans toute l'Europe jusqu'en Russie mais aussi dans certains pays plus ensoleillés comme l'Iran, l'Algérie, la Turquie.

L'orvet se caractérise par un corps longiligne pouvant atteindre 50 cm, sans pattes, recouvert d'écailles minuscules et lisses dont la couleur varie du gris au brun. Le ventre chez la femelle est marqué par des bandes longitudinales sombres qui la rend notablement plus belle que monsieur. Son espérance de vie atteint allègrement 30 ans ! L'orvet se cache le plus souvent à proximité d'un point humide, sous les feuilles dans un coin ombragé, ou encore dans les hautes herbes, sous des cartons, une tôle, bref tout ce qui permet de garder une certaine humidité favorisant la présence de petits invertébrés dont il est friand. Son menu préféré se compose essentiellement d'escargots, de limaces, de vers de terre et autres lombrics, de chenilles, cloportes, araignées, larves diverses. Au jardin, il est donc assurément un véritable ami du jardinier ! Un tas de compost est pour lui un superbe refuge pour trouver de la nourriture à profusion et une certaine chaleur à la saison froide. Pendant l'hiver, l'orvet hiberne soit dans une cachette soit dans un terrier qu'il creuse par ses propres moyens et qu'il ferme avec de la terre et de la mousse.


Contrairement au serpent, l'orvet présente les mêmes écailles sur toute la surface de son corps et peut cligner des yeux puisqu'il est pourvu de paupières mobiles. Le tympan est également caché sous les écailles comme chez le lézard. L'on trouve cet animal communément dans toute l'Europe jusqu'en Russie mais aussi dans certains pays plus ensoleillés comme l'Iran, l'Algérie, la Turquie. L'orvet se caractérise par un corps longiligne pouvant atteindre 50 cm, sans pattes, recouvert d'écailles minuscules et lisses dont la couleur varie du gris au brun. Le ventre chez la femelle est marqué par des bandes longitudinales sombres qui la rend notablement plus belle que monsieur. Son espérance de vie atteint allègrement 30 ans ! L'orvet se cache le plus souvent à proximité d'un point humide, sous les feuilles dans un coin ombragé, ou encore dans les hautes herbes, sous des cartons, une tôle, bref tout ce qui permet de garder une certaine humidité favorisant la présence de petits invertébrés dont il est friand. Son menu préféré se compose essentiellement d'escargots, de limaces, de vers de terre et autres lombrics, de chenilles, cloportes, araignées, larves diverses. Au jardin, il est donc assurément un véritable ami du jardinier ! Un tas de compost est pour lui un superbe refuge pour trouver de la nourriture à profusion et une certaine chaleur à la saison froide. Pendant l'hiver, l'orvet hiberne soit dans une cachette soit dans un terrier qu'il creuse par ses propres moyens et qu'il ferme avec de la terre et de la mousse.



 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑🚒🚑 🚒🚑🚒🚑

Barcelone International Colombophile Course PIPA




La course internationale colombophile la plus connue au monde a Barcelone,pareil au 24h du Mans   17 094 pigeons ont été lâchés  volent  pour parcourir les 890 à plus de 1200 km qui les séparent de leur colombier, qu'ils soient en France, en Belgique, au Luxembourg, en Allemagne, en Grande-Bretagne ou ailleurs.
Petit clin d’œil à tous les colombophiles qui scruteront le ciel jusque tard ce soir, et qui se lèveront tôt   en espérant très fort voir leur(s) champion(s) tomber du ciel direct dans le   pigeonnier !Ci dessous des semi remorques dédié au transport de pigeons, ces camions remorques ne chôment pas, vu tous les concours qu'il y a chaque week-end, ils sont Avec équipement spécial d'ouverture des portes lors des lâcher, système pour abreuver, nourrir les pigeons, aérer les camions pendant le roulage et aux étapes, etc.... !un sacré business de boulins, plateau, comme des niches


Le Vainqueur national Belgique de Barcelona PIPA 2017 dans la catégorie "vieux" est Cooman Marc (Uitbergen). Le pigeon a été constaté le samedi à 14:36:21 h après un concours de 1077.06 km, c'est à dire à la vitesse moyenne de 770.24 m/min.






           

                       
             

Maladies symptômes traitements vétos du pigeon  ici





Sunday, February 26, 2017

A la grande Metairie- Entreprise agricole à Meslan les vaches rentrent à l'étable avec un drome !





Entreprise agricole , Meslan
  http://www.grande-metairie.fr/l-exploitation-en-images/

       http://www.grande-metairie.fr/
Vidéo surveillance, station météo, drone exploitation de 1 Uth 70 vaches à 9.000 l/VL 60 ha de prairies portantes 50 ha de cultures déléguées Un drone rentre les vaches à l'étable...Ferme laitière connectée SCEA


 
 
ON ARRETE PAS LE PROGRES !L'Éleveur laitier à Meslan dans le Morbihan, Didier Mestric utilise son drone pour de multiples tâches sur sa ferme Vidéosurveillance, station météo, drone pour rentrer les vaches,  sers régulièrement pour aller voir les travaux des champs effectués par l’entreprise, aller compter des rounds, voir les génisses dans des pâtures éloignées, vérifier le niveau des bacs à eau, ou encore prendre de la hauteur pour se rendre compte de l’impact d’un mauvais désherbage du maïs Didier Mestric a choisi un drone muni d’une caméra connectée. Ainsi, le pilote visualise le trajet du drone en direct sur sa tablette tactile branchée à la manette de commande. Il peut bien sûr filmer et enregistrer les images vidéo et peut même programmer à l’avance un plan de vol avec le logiciel ground station, pour survoler et scanner de façon autonome l’intégralité d’une parcelle par exemple.


 







 


 Didier Mestric a acheté sa propre station météo connectée depuis 2012.
Il y a trois ans, il a investi dans un matériel semi-professionnel de la marque américaine "Davis Instrument". La station mesure les principales données climatiques et les transmet à une console connectée à son ordinateur. La station est également associée à des sondes agricoles enterrées dans les champs qui indiquent l’humidité et la température du sol en temps réel. Toutes les données climatiques et les statistiques sont accessibles depuis son  site internet dédié à la météo de l’exploitation
.
A voir également pour tout savoir sur les drones en agriculture et ici reportage terre  

La glace se brise sur la Semois









La météo ne nous permet pas de le voir très souvent mais cette année la Semois, comme d’autres rivières wallonnes, est actuellement gelée.







Ne rend pas la puissance du courant et des glaces mais c'était assez dangereux Un castor emporté par la fonte de la glace sur la Semois , comme d’autres rivières wallonnes, est actuellement gelée






Pauvre castor pris dans la glace de la Semois 










.

Thursday, January 5, 2017

Followers